Expo en cours

Présences, sélection de portraits

Thomas Graveleau

Exposition du 6 au 16 juin 2024
Avenue Paul Dejaer 33 (Saint-Gilles)
ouvert du jeudi au dimanche (15h > 18h) + SUR RDV

« L’on pourrait se demander de quelle planète vient Thomas Graveleau. »

D’abord dans la finance à Paris. Il sera ensuite horloger en Suisse, puis étudiant dans l’excellente école, Emile Cohl, basée à Lyon. Et c’est au cours de ces études que Thomas est venu en stage dans mon atelier de restauration de tableaux basé également à Lyon, durant deux mois au cours desquels il n’a cessé de m’étonner. J’ai confié à Thomas l’un de mes tableaux qui était déchiré en quatre parties et sous ma direction (car évidemment il ne connaissait pas les protocoles d’intervention) il l’a restauré à la perfection, comme s’il avait fait ça toute sa vie.

Reprendre des études à 30 ans. Thomas se cherchait et venait probablement de se trouver. Il savait où il allait. Il suivait simplement son chemin.
Doué d’une intelligence hors norme, Thomas est cet étudiant brillant qui ne se rend pas compte qu’il a les pieds dans l’eau alors que le fleuve Arno est en train de déborder et inonde la ville… Tout le monde a quitté l’école mais lui, il continue à peindre complètement absorbé par son travail. Il est dans sa bulle.

Thomas Graveleau est une perle rare, il est authentique et humble. Il ne se la joue pas, c’était un diamant brut, qui ne demandait qu’à être taillé, il est devenu l’artiste que nous connaissons aujourd’hui, bourré de talent et plein de sensibilité.


Texte : Aldo Peaucelle, conservateur-restaurateur de tableaux basé à Lyon
pour la Renew Art Gallery, juin 2024